samedi 9 mars 2013

Marie Potvin : du numérique au papier

Marie Potvin connait un franc succès chez NumérikLivres, éditeur 100 % numérique, avec plusieurs livres dont la célèbre série "Les héros ça s’trompe jamais" (qui entame, d'ailleurs, sa saison 2). Notre auteure a délaissé un temps les bidules électroniques pour revenir au bon vieux papier. En effet, son dernier récit dit "de fille" (pas interdit aux garçons pour autant...), vient d'être publié aux Editions Goélette.


C'est l'occasion rêvée de lui poser quelques questions...
Ne nous privons pas !

Pouvez-vous nous présenter votre livre "Il était trois fois... Manon, Suzie, Flavie" ?
Cette parution est la compilation de trois de mes romans tirés de la collection ROMAN DE FILLE publiée chez Numériklivres : "Le Retour de Manon Lachance", "Suzie et l'Homme des bois", et "La Naufragée urbaine". Ce sont trois comédies romantiques dont le ton et les personnages avaient ce petit quelque chose en commun, comme si elle auraient pu être amies facilement. Dans cet ordre d'idées, j'ai créé des scènes "bonus" nous permettant d'assister à leur amitié naissante en début de livre, ainsi qu'à la toute fin.

Pourquoi passer du format numérique au livre objet ?
Je le perçois comme un ajout, une corde de plus à mon arc. Le livre "objet" est un produit différent du ePub et touche encore un public autre que celui qu'atteint l'univers du numérique. J'élargis mes horizons!

Pourquoi passer du format numérique au livre objet ?
Je le perçois comme un ajout, une corde de plus à mon arc. Le livre "objet" est un produit différent du ePub et touche encore un public autre que celui qu'atteint l'univers du numérique. J'élargis mes horizons!

Que représente pour vous ce changement ?
Ça m'ajoute du travail (rires) ! Toute maison d'édition demande ses ajustements, et les Éditions Goélette ne sont pas différentes en ce sens. Je le vois comme un opportunité de faire de nouveaux apprentissages, de bénéficier d'une nouvelle visibilité et aussi, de permettre à ma prose de faire boule de neige dans un sens comme dans l'autre, la visibilité papier aidant celle du numérique et vice versa.

Où les lecteurs vont-il pouvoir acheter votre livre (en dehors du Web) en France (libraires indépendantes, chaînes type Fnac, grandes surfaces...) ?
Pour l'instant, le livre papier sera publié au Québec seulement. Dans un futur plus ou moins rapproché, la France est en mire, c'est bien évident et je l'espère grandement.

Serez vous présente au Salon du Livre de Paris ? 
Je serai de la plupart des Salons qui se dérouleront au Québec cette année. Pour l'instant, Paris reste un projet. Le jour où j'irai, vous serez parmi les premières à apprendre et ce sera une excellente nouvelle! Ce sera un rendez-vous!



Caline de bine ! Pour avoir une dédicace de Marie, des petites (ou grandes) vacances chez nos cousins québécois vont s'imposer...

Bonnes vacances et bonne lecture (en papier ou numérique) !